vendredi 14 novembre 2014

Assemblée générale

Nous vous invitons à la prochaine assemblée générale ordinaire, le mercredi 26 novembre prochain à partir de 11h30 au local B-4315. L'Association vous offre les sandwichs de la Boucherie de Paris et le thé!


Comme nous tiendrons notamment l'élection pour combler le poste de trésorier(ière) vacant au conseil exécutif de l'AÉÉHAUM et des votes sur les positions de l'Association quant à l'austérité et la grève, les séances de cours de 13h à 16h seront peut-être levées, suivant la décision de l'assemblée.

Advenant une levée des cours de 13h à 16h et une position défavorable de l’assemblée face aux mesures d’austérité, une assemblée extraordinaire pourra être tenue au local B-3290 pour voter une grève le 27 octobre prochain. L’assemblée extraordinaire débuterait après la clôture de l’assemblée ordinaire.

Numériseur

Voici le contenu de la lettre envoyée aujourd'hui suite à la prise de position de la dernière assemblée générale :


À la Directrice de la Bibliothèque des lettres et sciences humaines, 
Au directeur de la Direction des bibliothèques de l’Université de Montréal,
Aux représentants aux affaires académiques de la FAECUM,

Par la présente lettre, les membres de l’Association des étudiantes et des étudiants en histoire de l’art de l’Université de Montréal (AEEHAUM) souhaitent demander l’achat d’un numériseur à grand débit à la Bibliothèque des lettres et sciences humaines. Nous ne sommes pas satisfaits du matériel actuellement disponible qui est beaucoup trop lent.

L’obsolescence du matériel nous touche particulièrement puisque :
* Nous devons numériser d’importantes quantités d’images.
* En raison de la réduction des budgets pour l’acquisition de monographies survenues durant les dernières années, nos étudiants de deuxième cycle doivent faire venir de nombreux ouvrages de l’extérieur de l’Université de Montréal. D’importantes parties de ces livres doivent souvent être copiées.

Nous croyons que l’installation de matériel adéquat dans un endroit visible et accessible représenterait un gain environnemental. La numérisation entraînerait une diminution de la consommation de papier en réduisant les photocopies. Elle serait également un avantage non négligeable pour nous. Dans la situation actuelle, plusieurs étudiants représentés par l’association se rendent à l’Université McGill ou à l’Université Concordia pour combler les lacunes en équipement des bibliothèques de l’Université de Montréal.

Nous vous remercions de l’attention portée à cette demande et nous espérons un suivi.

Très cordialement,

L’Association des étudiantes et des étudiants en histoire de l’art de l’Université de Montréal (AEEHAUM)

Adoptée à l'unanimité en assemblée générale le 29 octobre 2014

Revues en français : réponse de la Direction des bibliothèques

Voici la réponse que nous avons reçu de la Direction des bibliothèques concernant le maintien des abonnements aux revues de langue française :


Bonjour,

Je vous rassure. La Direction des bibliothèques partage pleinement votre point de vue, tout comme le Comité consultatif sur les bibliothèques. Le Groupe de travail sur la collection de périodiques a d’ailleurs explicitement mentionné cette préoccupation dans la sixième recommandation de son rapport d’étape.

L’analyse d’une collection de périodiques ne saurait se limiter strictement aux données quantitatives, notamment pour les raisons que vous invoquez avec justesse. Soyez donc assurés que nous porterons une attention particulière aux volets francophone et québécois.

Je vous remercie de votre intérêt envers les bibliothèques.

Cordiales salutations,

Richard